thème : Penser
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 14 septembre 2018 à 18h

Conférence-Débat : Le Sommet de l'élevage

Conférence-Débat : Le Sommet de l'Elevage, de la contestation à la transition.

Par Émilie Pujol, présidente et co-fondatrice de Earth Resistance.

Du 3 au 5 octobre doit se tenir le Sommet de l'Élevage à Clermont-Ferrand. Ce « 1er rendez-vous européen des professionnels de l'Élevage », qui se présente comme « une vitrine exceptionnelle du savoir-faire français en matière de production animale et de génétique », rassemblera les professionnels de l'industrie de la viande ainsi que des décideurs stratégiques du marché à l'international dans le but de perpétuer et glorifier ce modèle agricole violent dans le monde entier et de multiplier les exportations. Cette année, l'invité d'honneur du Sommet est la Turquie, pays qui a levé son embargo sur la viande bovine française il y a quelques mois et présente donc un intérêt stratégique majeur pour le développement des exportations françaises d'animaux.

Cet événement, présidé par Jacques Chazalet, un ancien vice-président de la FNSEA, a accueille des géants de l'agro-alimentaire tels que Lactalis et Sodiaal, la SVA Jean Rozé, filiale d'Intermarché et client de la très controversée Ferme-usine des 1000 Veaux, des grands groupes de sélection génétiques tels que le Groupe Grimaud, l'entreprise Provimi qui appartient au groupe Cargill… Loin des images mensongères de vaches "heureuses" broutant dans les prés, le Sommet de l'Élevage promeut et développe cette activité criminelle sous sa forme la plus industrialisée.

A l'heure où la société commence à se réveiller face à l'urgence éthique que pose l'exploitation animale, alors que nous commençons à subir les répercussions du changement climatique dont l'élevage est l'un des premiers responsables, la tenue de ce Sommet est une indécence qui révèle combien le gouvernement est dangereusement aveugle aux menaces imminentes de notre siècle.

Earth Resistance, association abolitionniste et écologiste, a décidé de révéler au grand jour ce concile où s'orchestre l'exploitation animale et la destruction de la planète et retournera pour la seconde fois à Clermont Ferrand afin de s'opposer à la tenue de ce Sommet et revendiquer l'instauration de Sommets de la Transition pour réformer en profondeur notre modèle agricole vers un modèle respectueux de tous les êtres, écologique, socialement juste et résilient dans une société post-carbone.

Entrée libre et gratuite

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir