thème : Penser
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mardi 5 décembre 2017 à 20h33

Le bar des sciences : Inégalités et différences

Des inégalités ne sont jamais "naturelles" sauf à créer cette confusion consistant à traiter les différences comme des inégalités, à les traduire en hiérarchies pour justifier des pouvoirs. La différence n'a en elle-même aucune valeur - ni positive ni négative - et elle ne saurait être un crime, pas plus qu'elle n'est un devoir : elle est le plus souvent un droit.
Construites par la société, il est donc fallacieux de justifier les inégalités (par ex entre hommes et femmes) en arguant de leur caractère "naturel".
La culture, les mœurs, les caractères physiques, le genre, le handicap, la position sociale, les ressources, … autant de différences qui ont été instrumentalisées et restent l'objet de discriminations. Alors même que l'humanité pourrait les transcender en vecteurs d'enrichissement !
L'exploitation des différences entre groupes sociaux jalonnent l'histoire des peuples, entre "barbares" et "civilisés", riches et pauvres, jeunes et vieux, etc.
Les mots ont un sens : jamais neutre, détaché du réel ou "innocent". Les différences que la nature instaure ne peuvent servir de justification aux inégalités que la société construit.
Ces questions renvoient à des normes, des stratégies de mesure, des indicateurs et… à l'analyse des facteurs de ces inégalités. L'égalité ne peut donc exiger qu'il n'y ait pas de différences entre les individus. Pourquoi égalité et différence seraient-elles contradictoires ? Quelle drôle d'idée !
Avec des philosophes, des généticiens, des économistes, des biologistes, des mathématiciens, des psychologues
Renseignements : 04 73 42 35 74
cecileex.nore@puy-deex-dome.fr

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir