thème : Lutter
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 25 novembre 2017 à 14h30

Manifestation contre les violences faites aux femmes

En France, 1 femme meurt tous les 3 jours tuée sous les coup de celui qui est ou a été son compagnon.

Aujourd'hui nous sommes le 10 novembre, 2017 : depuis le début de l'année, 114 femmes sont décédées suite aux coups de leur conjoint ou ex-conjoint.

114 féminicides, 114 assassinats, 114 femmes tuées par des hommes en raison de leur condition féminine.

Le seul fait d'être une femme aux yeux des autres, aux yeux des hommes, met en danger. Nous ne voulons plus ni être témoins de ces violences, ni vivre dans la peur permanente, ni les subir. Jamais.

Le collectif du 8 mars (qui rassemble Solidaires 63, CGT 63, FSU 63, Planning familial 63, OLF63, LDH, Femmes et hommes d'avenir, UNEF Auvergne, Agile Auvergne, soutenus par Ensemble63, NPA, UEC 63, JC 63, PCF 63 et Alternative Libertaire) organise une manifestation le 25 novembre 2017 au départ de la place de Jaude à 14H30 à l'occasion cette journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes :

- parce que quand une femme est tuée, c'est nous toutes et tous qui sommes en deuil,
- parce que notre genre, que nous n'avons pas choisi, ne doit ni être une honte, ni un danger pour nous, et ce quel que soit notre âge ou notre situation,
- parce que chaque jour nous rappelle immanquablement l'institutionnalisation du sexisme et de l'ensemble des oppressions liées au genre et que nous nous devons de la combattre,
- parce que lorsque nous parvenons à porter plainte après un parcours long et difficile, la justice française est trop laxiste envers les harceleurs, les agresseurs, les violeurs et les meurtriers dont nous sommes victimes,
- par ce que nous ne voulons plus vivre avec une épée de Damoclès au dessus de la tête pour ce que nous sommes.

ALORS DISONS STOP À CES VIOLENCES : MANIFESTONS et LUTTONS TOUTES ET TOUS LE SAMEDI 25 NOVEMBRE !
RENDEZ-VOUS PLACE DE JAUDE À 14H30 !

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir